Widjigo

En 1793, Jean Verdier, un jeune lieutenant de la République, est envoyé avec son régiment sur les côtes de la Basse-Bretagne pour capturer un noble, Justinien de Salers, qui se cache dans une vieille forteresse en bord de mer.
Alors que la troupe tente de rejoindre le donjon en ruines ceint par les eaux, un coup de feu retentit et une voix intime à Jean d’entrer. A l’intérieur, le vieux noble passe un marché avec le jeune officier : il acceptera de le suivre quand il lui aura conté son histoire.
Celle d’un naufrage sur l’île de Terre-Neuve, quarante ans plus tôt. Celle d’une lutte pour la survie dans une nature hostile et froide, où la solitude et la faim peuvent engendrer des monstres…

Que s’est-il passé sur cette île ?

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Quand je lis – ou j’entends – qu’Estelle Faye sort un nouveau roman, je n’hésite jamais vraiment longtemps. Après tout, chacun de ses livres que j’ai lus s’est avéré un coup de cœur. Alors, pourquoi hésiter ?

~

Voyage au cœur de l’Enfer

Encore une fois, l’autrice a réussi à me surprendre. Avec Widjigo, elle m’a emportée dans un huis clos froid, humide… et un peu horrifique aussi. J’ai traversé ce récit l’esprit à vif, partageant tout ce que ressentent les protagonistes. On les suit, on plonge – plus ou moins profondément – dans leurs peurs, leurs souvenirs et parfois leurs pensées. C’est peut-être cela qui les rend si humains. Et surtout, qui rend l’attente de leur sort si tendue. On y retrouve aussi tout ce qui peut faire l’humanité, en particulier dans ses plus sombres aspects : racisme, misogynie, aveuglement religieux…

Car Widjigo ne déroge pas à la règle : son intrigue est parfaitement maîtrisée. L’autrice mélange le suspens du thriller à l’horreur présente sur cette île et qui révèle les aspects les plus sombres des personnages. C’est un conte enchâssé dans le récit qui nous plonge dans une ambiance bien particulière.

Car en plus de l’intrigue, Estelle Faye maîtrise les atmosphères de son récit. La plupart des espaces avaient beau être ouverts, l’isolement des protagonistes, la noirceur de l’action et la sauvagerie des paysages créent ce genre d’ambiance ciselée et immersive. L’autrice est l’une des rares à réussir à me faire autant ressentir une ambiance comme cela.

C’est un texte bref, peut-être trop pour la lectrice avide que je suis. Mais il permet une action et un suspens dosés qui font passer un excellent moment de lecture.

~

Widjigo n’est pas un roman facile. Il met en lumière le côté sombre de l’espèce humaine et propose une intrigue tout aussi noire. Mais le roman est bien écrit, les personnages bien dessinés et l’intrigue parfaitement maîtrisés. Si ce n’est pas encore fait, lisez-le !

Widjigo.- Estelle Faye.- Ed. Albin Michel.- Coll. Imaginaire.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.