La brigade du surnaturel

La vie de Claire Desfontaine bascule quand un inconnu s’introduit dans son appartement. Il l’embarque dans sa berline pour un road trip sanglant vers les limbes. Envoyé par le maître des enfers pour résoudre une affaire de meurtre, son ravisseur est bien décidé à faire de la jeune femme, inspectrice de la Brigade de la magie et du surnaturel, sa coéquipière.

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Le premier tome des Brigades du surnaturel m’a été proposé par les éditions Actusf en service de presse. En découvrant le résumé qui a réussi à me happer, j’ai été séduite par le suspens et l’action promises par l’histoire, j’ai sauté sur l’occasion de cette lecture. Et je ne le regrette pas !

~

#Incursions trépidantes dans les mythologies

Ce que je retiens d’abord de ma lecture de La brigade du surnaturel est son action. L’autrice réussit à créer une intrigue prenante en enchaînant les rebondissements. L’histoire est fluide et cohérente, sans temps morts ni longueurs : je ne me suis pas ennuyée et n’ai pas vu passer les 600 pages de ce roman.

L’écriture de Floriane Impala est efficace. À l’image de sa protagoniste, elle va droit au but en s’adaptant merveilleusement bien aux situations décrites et aux dialogues. Urgence, course, danger, personnages issus de différents mondes (au sens propre), la plume de l’autrice est protéiforme et de grande qualité.

L’histoire est pleine d’humour et d’inventivité. L’autrice nous propose un univers semblable au nôtre dans lequel la magie a fait son apparition, mais pas pour le bien de l’humanité. Au contraire : une étrange maladie les transforme en bombes à retardement pour leurs semblables. Au milieu de cela, une brigade de la police est spécialisée dans ce type de cas, à laquelle est attachée la protagoniste, Claire Desfontaines. À ses côtés, on plonge dans l’envers du décor, à savoir le monde surnaturel. À partir de là, c’est open bar : toutes les mythologies et religions se mélangent et on peut assister à des scènes uniques, comme Freya qui joue aux échecs avec l’archange Michel. Assurément, il s’agit de l’un des points forts du roman. J’ai adoré plonger dans ce melting pot plein d’humour finement mitonné par Floriane Impala.

Les protagonistes peuplant ce.s monde.s sont bien construits. J’ai apprécié les côtoyer et mettre mes pas dans les leurs. Qu’ils soient immortels ou de simples humains, ils sont dessinés avec finesse par l’autrice et possèdent une personnalité et une sensibilité qui leurs sont propres. L’autrice n’est pas tombé dans l’écueil de les doter d’une sorte de perfection, de les décrire noirs ou blancs.

~

#En bref

J’étais curieuse en commençant ma lecture de La Brigade du surnaturel. J’en suis sortie enchantée, sans mauvais jeu de mots. Des personnages bien dessinés prennent place dans une intrigue qui ne laisse aucune place à l’ennui. Alors, tenté.e ?

La Brigade du surnaturel.- Floriane Impala.- Ed. Actusf.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.