Les Héritiers

En 1889, Raphaël Acanthe apprend lors d’un duel qu’il est un sylve. Il fait partie de la communauté des Faux-semblants, des fées qui se font passer pour des humains. Alors que la découverte de ruines mystérieuses au cœur du Sahara menace de révéler l’existence du monde féerique

Raphaël et d’autres Faux-semblants sont entraînés dans un complot qui les mène de Paris à Budapest.

#Comment ce livre est-il tombé entre mes mains ?

Les éditions Actusf ont eu la gentillesse de me faire parvenir ce nouveau texte de Fabien Clavel, l’un de mes auteurs favoris. L’histoire se situant à la suite de Feuillets de cuivre – roman que j’avais adoré, je n’ai pas hésité longtemps.

~

#Un premier tome qui augure une histoire épique

Avec Les Héritiers, j’ai eu le grand plaisir de retrouver la plume de Fabien Clavel. Une fois encore, l’auteur a réussi à me transporter dans son univers en un mouvement de plume. Entre notre monde, de la fin du XIXe siècle et son pendant magique qui le borde, j’en ai pris plein l’imagination pour mon plus grand plaisir. Il faut dire qu’avec une plume de grande qualité et aussi évocatrice, le défi est largement relevé. En bref, j’ai beaucoup apprécié de voyager dans cet univers.

En ouvrant ce roman, on entre dans une intrigue très bien maîtrisée par l’auteur. Les rebondissements de l’histoire, bien placés et juste assez nombreux, font de ce pavé (plus de 700 pages, je le rappelle) une histoire dans laquelle je n’ai pas vu le temps passer. En plus, la fin est ouverte et laisse entrevoir une intrigue qui donnera clairement dans l’épique. En tout cas, je suis vraiment curieuse de connaître la suite !

Je suis une grande admiratrice de l’univers du Paris des Merveilles de Pierre Pevel. Néanmoins, j’ai toujours trouvé qu’il manquait un côté social et politique dans cet univers. Fabien Clavel a répondu à mon souhait en me proposant l’univers que j’attendais, avec ses intrigues de nature politique et le secret à conserver.

J’ai adoré l’univers magique dessiné par l’auteur. Le monde d’Avalon bien sûr, mais surtout la capacité des êtres fantastiques à prendre forme humaine. Le principe de Faux-Semblant est très réussi et s’avère d’une grande originalité. Fabien Clavel ne tombe pas dans le piège de nous proposer des protagonistes stéréotypés – un jeu risqué dans ce type d’histoire – entièrement bons ou foncièrement mauvais. Au contraire, ceux-ci se montrent très nuancés et imparfaits. Plus facile donc de les côtoyer, voire de s’identifier à eux.

~

#En bref

Ne te laisse pas impressionner par la taille des Héritiers. L’intrigue et ses rebondissements rendent la lecture de ce roman plutôt rapide. Je me suis laissée entraîner facilement à la suite des protagonistes. Prêt-e à partir à l’aventure ? Je ne peux que te conseiller cette histoire, Fabien Clavel signe un récit de grande qualité une fois encore !

Les Héritiers.- Fabien Clavel.- Ed. Actusf.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.