Les Brigades du steam

1910. Un mystérieux complot frappe la France en plein cœur. Solange Chardon de Tonnerre, l’un des meilleurs éléments de la treizième Brigade mobile d’Aix-en-Provence, perd un ami et un bras. En convalescence dans une clinique secrète, elle doit affronter les fantômes du passé comme les assassins du présent. Auguste Genovesi, jeune recrue et nouveau coéquipier, se retrouve plongé avec elle dans une infernale course contre la montre… un véritable bras de fer entre la France et la Prusse.

L’honneur du pays et sa raison d’être sont en jeu.

#Comment ce livre est-il tombé entre mes mains ?

Les éditions Actusf m’ont proposé cette lecture en service de presse. Connaissant Étienne Barillier pour sa plume dans La France steampunk et Le Guide steampunk, j’étais curieuse de le découvrir dans de la fiction. Et puis, c’est un récit où cette esthétique tient une grande place.

~

#Donnez l’Histoire à deux auteurs, voilà ce qu’ils en font !

Aujourd’hui, on voit énormément de textes où le steampunk est présent en esthétique et en clichés sans rien apporter à l’histoire. Ça devient tellement commun que trouver un roman où ce n’est pas le cas est difficile.

Mais ce n’est pas le cas des Brigades du steam : le steampunk a une vraie raison d’être et apporte au récit toute une partie de l’intrigue. C’est un élément à part entière du récit et à mon humble avis, c’est lui qui lui donne tout son piquant.

Difficile de ranger ce récit dans une catégorie tant il est particulier : policier, aventure, récit initiatique. De nombreux genres sont justement dosés et se mélangent pour former un récit extrêmement rapide à lire et difficile à lâcher. De rebondissements en actions prenantes, les auteurs ne nous donnent une intrigue bien menée dans laquelle on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.

Le mélange de deux plumes également talentueuses a réussi à créer une atmosphère très particulière dans laquelle j’ai apprécié de m’immerger. J’ai apprécié m’attacher aux protagonistes : chacun avec leurs particularités sont attachants et on apprend à les apprécier en les suivant au fil des chapitres.

J’ai bien entendu essayé de différencier les plumes. Impossible. Ce récit est écrit par deux personnes dont la plume est de grande qualité et l’ensemble est harmonieux. Un vrai plaisir de lecture !

J’ai terminé cette lecture avec l’envie de voir d’autres aventures de Solange et Auguste. Peut-être en aura-t-on dans le futur, qui sait…

~

#En bref

Sans savoir exactement à quoi m’attendre mis à part que j’allais sûrement passer un bon moment, j’ai dévoré Les Brigades du steam. Ce récit écrit à quatre mains est une vraie réussite que je ne peux que vous conseiller !

~

Les Brigades du steam.- Cécile Duquenne et Étienne Barillier.- Ed. Actusf.- Coll. 3 souhaits.- Disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *