Dragon de glace

Quatre nouvelles. Du fantastique à la fantasy, découvrez la plume de l’auteur du Trône de fer sous un nouveau jour, celui du novelliste.

Au sommaire:

  • Dragon de glace.
  • Dans les Contrées Perdues.
  • L’Homme en forme de poire.
  • Portrait de famille.

Prêt à plonger dans un recueil dont il est difficile de ressortir indemne ?

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Les éditions Actusf m’ont proposé ce recueil de nouvelles en service de presse. Je ne suis pas du tout une grande fan du Trône de fer, mais découvrir un auteur tel que George Martin en tant que novelliste, je dis pourquoi pas !

Merci pour votre confiance !

~

#Ça colle, c’est noir et poisseux…

C’est ce que je me suis dit en refermant Dragon de glace et ce que j’ai publié sur Twitter :

Autant vous dire que ça n’arrive pas tout le temps. Dragon de glace a beau n’être composé que de quatre nouvelles, celles-ci sont extrêmement denses et nécessitent une bonne concentration pour pouvoir en attraper tous les détails.

De la fantasy au fantastique en passant par l’horreur, Georges Martin nous propose un voyage très spécial au cours duquel on rencontre des dragons (de glace mais pas que), des personnages métamorphes et des gens franchement glauques. Chaque nouvelle possède une ambiance particulièrement travaillée et je m’y suis laissée emporter grâce à une narration précise et directe.

« Dragon de glace »

La première nouvelle qui ouvre le recueil et lui donne son nom. On plonge dans un récit de fantasy où les amateurs du Trône de fer pourront retrouver l’âpreté des combats et les dragons. À ce récit se mélange un petit air de contes de fées. On y suit les pas d’une fillette de l’hiver qui construit sa légende personnelle en chevauchant un dragon fait de glace. Au départ sceptique, je me rappelais trop le Trône de fer, je me suis vraiment attachée à ce personnage solitaire qui tente de comprendre le monde dans lequel elle vie.

~

« Dans les contrées perdues »

Sans doute ma nouvelle préférée de ce recueil. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette nouvelle qui nous plonge dans un récit digne des contes de fées du XIXe siècle. Sombre, classique dans sa forme, mais moderne dans son contenu, cette nouvelle dépayse et nous plonge dans un univers où la frontière entre réalité et merveilleux est très, vraiment très mince.

~

« L’homme en forme de poire »

La nouvelle la plus glauque du recueil. L’ambiance est lourde, collante et malaisante à souhait ! J’ai lu ce texte en me sentant mal à l’aise. Réussir à créer une telle atmosphère en quelques pages, c’est un défi brillamment relevé.

~

« Portrait de famille »

Après l’ambiance, George Martin réussit à dresser le portrait d’un homme, un écrivain dont la vie est centrée autour de ses romans. Il en est tellement obnubilé que les portraits de ses personnages que sa fille lui envoie que ceux-ci prennent vie et le pousse à se rendre compte d’atrocités qu’il a pu écrire… en s’inspirant des membres de sa famille délaissée. J’ai vraiment détesté ce personnage. Mais peut-être que c’est que le protagoniste est bien créé !

~

#En bref

Dragon de glace est un recueil de nouvelle vraiment bien écrit que j’ai adoré découvrir. Et si tu souhaites toi aussi être immergé dans ces quatre petits univers, je ne peux que t’inviter à découvrir ce texte !

Dragon de glace.- Georges R. R. Martin.- Ed. Actusf.- Coll. Hélios.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *