Nanofictions

Couverture Nanofictions

Avec les Nanofictions, Patrick Baud s’est lancé dans un étonnant défi littéraire : raconter des histoires complètes en quelques phrases. Teintées de fantastique, d’onirisme, de poésie et d’humour, ces micronouvelles invitent les lecteurs à plonger dans un imaginaire riche et foisonnant.

L’art d’être dépaysé en quelques caractères !

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Je suis depuis longtemps le travail de Patrick Baud dont j’apprécie le talent de conteur et la plume, qu’il s’agisse de vidéos ou de textes. Alors vous vous doutez bien que quand j’ai appris qu’un nouveau livre allait sortir, je n’ai pas hésité bien longtemps !

~

#Frustrant !

Bah oui, forcément. Quand on aime bien quelque chose, on voudrait faire durer le plaisir un peu plus longtemps. Mais… C’est là tout le drame avec des microfictions de Patrick Baud : elles sont tellement addictives qu’on les enchaîne, mais tellement courtes qu’on ne voit pas le temps passer.

Dans le cas de Nanofictions, peut-être bien qu’on peut dire ici que les blagues histoires les plus courtes sont les meilleures. En quelques mots à peine, l’auteur réussit à créer tout un univers dans lequel je suis tombée à chaque fois.

Le gros point fort de ce recueil selon moi : la fin de chaque histoire qui laisse au lecteur la latitude pour imaginer la suite. C’est en tout cas ce qui m’est arrivé et qui m’a beaucoup plu. Non pas que les histoires soient trop superficielles, Patrick Baud a réussi à leur donner un corps très complet, mais qu’on ne peut pas s’empêcher d’aller au-delà.

Néanmoins, j’ai été plutôt impressionnée de constater à quel point ces petits textes pouvaient contenir un monde tout entier. On a aussi l’impression que l’auteur part d’un petit détail autour duquel il construit son histoire : absolument comme un grain de sable qui devient une perle !*

#En bref

J’avais lu sur Twitter quelques micronouvelles. Mais pas plus. Et j’ignorais qu’il s’agissait de Patrick Baud. J’ai réellement adoré Nanofictions et je vous invite à dévorer ce (trop) petit recueil.

* Je suis plutôt fière de la comparaison.

Nanofictions.- Patrick Baud.- Ed. Flammarion.- Disponible

 

Une réflexion sur « Nanofictions »

  1. Ho c’est vraiment original comme procéder d’écriture ! Maintenant je suis toute intriguée et je n’ai qu’une envie : découvrir ces nanofictions. Merci pour la découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *