L’Une rêve, l’autre pas


Alors que deux jumelles viennent au monde, l’une d’entre elles bénéficie d’une modification génétique qui lui permet de ne plus dormir. Huit heures d’éveil de plus par jour, un rêve pour apprendre, vivre et découvrir le monde… 

Huit heures qui feront aussi d’elle, un être à part.

Continuer la lecture de « L’Une rêve, l’autre pas »

Lecture du mois : février 2016

Voilà, encore un mois s’achève. Bon il est plus court que les précédents, mais quand même. Ça passe drôlement vite ! Je pense avoir trouvé un rythme nouveau de parutions concernant les articles. J’espère qu’ils vous plaisent toujours autant ! 
En parlant de la fin du mois…

Quelle a été ma préférée ?


#Lecture du mois

De quoi ça parle ?

Une jeune fille, pour échapper à la mort, est affublée d’une étrange marque au poignet qui accroche d’étranges ombres à ses pas. L’héritière d’un grand domaine au cœur de la Provence finit tout de même par faire ses premiers pas dans le monde et rencontre un baron déchu de son titre de comte. Une relation complexe se noue alors entre eux et ils entameront un long ballet de séduction. Car lui aussi est maudit. Par une étrange Source. S’ils termineront ensemble ? Je ne vais pas tout vous dire non plus.

Pourquoi ce livre ?

D’abord, parce que Vanessa Terral. Elle possède un vrai talent de conteur, une plume de haute qualité. Son écriture sait mélanger lyrisme, action et suspens avec beaucoup de fluidité. Les émotions des personnages quant à elles sont vraiment bien retranscrites et se transmettent au lecteur avec beaucoup de facilité.

Le fond de l’histoire est lui aussi captivant. Sinon, quel est l’intérêt, me direz-vous ? L’histoire reprend un mythe qui n’es pas forcément connu du grand public. Le parallèle est pourtant très intéressant et j’invite celles et ceux que ça intéresse à aller se renseigner plus avant.

L’intrigue connaît quelques longueurs, mais globalement ses remous relancent l’intérêt du lecture pour plein de nouveaux rebondissements. Rien de bien grave dans tous les cas, vous pouvez vous lancer dans cette lecture les yeux fermés.

#Et sinon, durant ce mois ?

  • J’ai navigué dans l’univers (et je l’ai un peu compris) avec Une Brève histoire du temps de Stephen Hawking. Et j’ai vu le biopic consacré à ce scientifique aussi.
  • J’ai redécouvert un auteur à travers un autre genre littéraire : le polar. Il s’agit de Christian Jacq et de son roman Justice est faite.
  • J’ai voyagé en train au fil de récits fantastiques avec Chemins de fer et de mort
  • J’ai créé un nouveau logo et des marque-pages pour La plume ou la vie
  • Recréé quelques nouvelles pages, notamment une dédiée à ma présentation.
  • Refait quelques détails de mon blog dédié au GN
  • Je m’apprête à participer au Salon Fantastique !
  • Je me suis interrogée sur la relecture.
  • J’ai participé à une réunion des anciens étudiants de mon DUT métiers du livre !

C’est pas mal, non ? Et vous, quel a été votre mois de février ?

[Chrono-critique] Une Merveilleuse histoire du temps

Afficher l'image d'origine

De quoi ça parle ?


Il s’agit d’un biopic (film biographique) retraçant la vie du grand scientifique Stephen Hawking. De sa jeunesse à une époque plus récente, la parution de son livre Une brève histoire du temps, l’accent est mis sur la vie de famille et professionnelle du scientifique britannique. À travers ses joies, ses peines, ses avancées scientifiques et sa renommée mondiale, chaque moment de sa vie est porté à l’écran avec une grande rigueur.

Un film qui secoue

Moi qui ne suis pourtant pas très du tout scientifique, j’ai trouvé Une merveilleuse histoire du temps très abordable et passionnant. Et je dois dire que la personnalité de Stephen Hawking est vraiment fascinante. Il possède une telle force de caractère pour affronter sa maladie, tenir tête à tout le milieu scientifique avec sa théorie sur les trous noirs, révolutionnaire à l’époque. Je le trouve simplement admirable.

Le jeu d’acteur d’Eddie Redmayne est excellent. J’imagine aisément à quel point incarner une personne lourdement handicapée doit être difficile. Il a également réussi à faire passer de nombreuses émotions, ainsi que l’humour du scientifique (le vrai cette fois), juste avec le regard et les quelques muscles qu’il était autorisé à bouger.

Il est entouré d’autres très bons acteurs dont la plupart me sont inconnus. Mis à part David Thewlis que je connais pour son interprétation du professeur lupin dans l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter.

Les émotions passent extrêmement bien dans ce film, si bien que j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises. Je suis sortie toute chamboulée et vraiment admirative de Stephen Hawking. Les maladies neurodégénératives me touchent particulièrement. Je trouve affreux que l’esprit reste clair et en forme alors que le corps dépérit. En espérant que la science soigne cette maladie un jour…

La réalisation d’Une merveilleuse histoire du temps est vraiment soignée. Les décors sont sublimes, en particulier la scène du bal de fin d’année durant laquelle est tiré le feu d’artifice. C’est – et de loin, ma scène préférée. Les couleurs sont vraiment belles et les émotions vraiment fortes encore une fois : c’est l’une des dernières fois où Hawking marche à peu près correctement.

En bref

J’ignore s’il s’agit d’un biopic fidèle à 100% à la vie du scientifique. Néanmoins, Une merveilleuse histoire du temps est un magnifique film qui fait du bien. Et surtout, qui donne une grande leçon d’humilité et d’humanité. Si la vie de Stephen Hawking vous intéresse, n’hésitez pas, foncez le voir ! 

[Chrono-critique] Une Brève histoire du temps

Couverture Une brève histoire du temps
Voici le premier livre que Stephen Hawking ait écrit pour le grand public.
Il y expose, dans un langage accessible à tous, les plus récentes découvertes des astrophysiciens. Retraçant les grandes théories du cosmos depuis Galilée jusqu’à Einstein, racontant les ultimes découvertes en cosmologie, expliquant la nature des trous noirs, il propose ensuite de relever le plus grand défi de la science moderne : la recherche d’une théorie permettant de concilier la relativité générale et la mécanique quantique.
Stephen Hawking lutte depuis plus de vingt ans contre une maladie neurologique très grave. Malgré ce handicap, il a consacré sa vie à tenter de percer les secrets de l’univers et à nous faire partager ses découvertes. Un livre fascinant.

Sachez-le, je suis un véritable noob pour tout ce qui concerne la matière scientifique. Sciences physiques, mathématiques, biologie ou chimie, je n’y comprends pas grand-chose. Et c’est un euphémisme.  Je commence à m’y intéresser maintenant que les études ne m’y obligent plus. Je n’ai jamais accroché avec aucun professeur d’aucune matière scientifique. La question est donc de savoir si ce texte passera le test de la buse en sciences.

Eh bien il le passe. Haut la main même !

On dit souvent qu’un bon vulgarisateur connaît son sujet sur le bout des doigts. C’est bien le cas pour Stephen Hawking, un maître en la matière et un véritable modèle. Quelqu’un que j’admire beaucoup. Son écriture est ma foi très directe. Il appelle un chat un chat – ou plutôt un trou noir un trou noir. Mais heureusement. On doit déjà comprendre le fond, heureusement qu’on ne doit pas s’attarder sur la forme !

Le contenu de ce livre est tout simplement fascinant. Si on veut comprendre – au moins en surface les théories du physicien britannique, il faut avoir lu cet opus. Il y a bien quelques points à aller approfondir par soi-même si on veut avoir une vision plus globale de la question, comme la Relativité Générale par exemple. Mais tout le questionnement à propos du Temps, de la vitesse de la Lumière et de l’expansion de l’univers est proprement fascinant !

L’auteur va même plus loin que l’exposé de ses théories. Il se fend même d’un petit questionnement théologique. C’est vrai quoi : quelle est la place de Dieu dans la Création de l’Univers ?

C’est assurément un livre que je relirai une fois de plus (en entier ou quelques chapitres seulement) afin de prendre quelques notes sur les théories qui m’ont le plus intéressée. Histoire d’en garder une trace.

Et vous, comptez-vous le lire un jour ? Peut-être l’avez-vous déjà lu… Dites-moi tout !

Point lecture

Olà ! Un nouveau week-end s’achève, plutôt rempli ! C’était lecture et cinéma ! Nous sommes allés voir “The Revenant” avec Leonardo DiCaprio. Plutôt pas mal malgré les longueurs… Et j’ai lu aussi !

Allons-y pour le point lecture !



#C’est fini

#C’est en cours

Couverture Les Enquêtes de l'Inspecteur Higgins, tome 20 : Justice est faite  

#Films

J’ai vu deux films ce week-end. Le premier, je vous le recommande vivement si vous aimez les biopics. Le second aussi, mais il y a quelques longueurs attention !

Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

Point lecture

Après une semaine, plutôt chargée avec ma participation à l’organisation d’un salon dans le cadre de mon travail, j’ai enfin trouvé un peu de temps pour lire ! Enfin, trouvé la volonté pour me plonger dans une lecture. J’avais le temps, mais je suis rentrée lessivée tous les soirs… Difficile de faire autre chose que dormir !

Où en suis-je du coup ?


#C’est fini

Couverture Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme

J’ai vraiment bien fait de retenter cette lecture. J’ai réussi à apprécier l’humour de l’auteur, sa maîtrise de l’intrigue et cet univers avec de la fantasy en filigrane. L’avis arrivera sûrement vite !

#C’était en pause

Couverture L'Ordre Terne, tome 1 : La Prophétie des Sables

Je ne suis vraiment pas motivée à le reprendre… je n’ai pas un bon feeling avec ce livre. Mais bon. Il reste moins de la moitié à lire, alors courage ! Je n’aime pas abandonner une lecture !

#C’est en cours

Couverture Les questions cons

Ce livre m’a été offert à mon anniversaire. Je suis ce vidéaste depuis quelques mois sur Youtube et je suis curieuse de voir ce que donne la version écrite de ses vidéos. J’espère simplement qu’il ne s’agit pas d’une redite. Affaire à suivre !


J’ai décidé d’essayer de comprendre un peu l’univers et les travaux de ce grand scientifique. Et il paraît qu’il s’agit d’un très bon livre de vulgarisation. Espérons qu’il soit à l’épreuve de la noob que je suis en matière de physique et d’astronomie…