Veggy vs. Zombies

Le monde d’Erin a basculé avec l’arrivée des zombies. Sauf que ces derniers ne sont pas tous des buveurs assoiffés de chair humaine… Certains sont tout à fait fréquentables même si le débat fait rage pour les inclure dans la société. Les discriminations à leur égard sont bien réelles. Et pour Erin, ces discussions ont une importance particulière.

Et pour cause…

~

#Comment ce livre est-il tombé entre mes mains ?

Les éditions Actusf m’ont envoyé ce livre en service de presse. Honnêtement, j’ai été séduite par la quatrième de couverture et par les sujets que le texte développe. Puis y’a des zombies alors…

~

#Zombies, inclusion et xénophobie

Ce roman est original. Déjà, l’histoire ne se déroule pas durant la vague de contamination où une partie de la population se transforme, mais deux ans après (ce n’est pas un spoil, c’est écrit à la deuxième ligne). Le monde a tant bien que mal eu le temps de se réorganiser. Et de manière assez intéressante : le végétarisme est devenu la norme (pour de bonnes raisons), l’économie circulaire affiche une santé éclatante… et en apparence rien d’autre n’a changé.

En apparence bien sûr, puisque les zombies sont apparus. Et là, Lydie Wallon nous propose une véritable réflexion, à travers ses personnages et son histoire : celle de l’inclusion de personnes ne répondant pas à la norme établie dans la société. On y voit les restrictions auxquelles font face les zombies, leur suivi, les risques qu’iels encourent. En théorie, ces personnes sont intégrées. On retrouve dans ce combat tout ce qui compose ceux de notre société : les militants plus ou moins impliqués, les politiques et leurs forces de l’ordre, les principaux concernés et le quidam qui a forcément un avis sur la question. L’autrice a su mettre les mots justes dans son récit pour rendre l’aspect social de son roman ultra-réaliste. Pas « feel good » comme lecture, mais elle fait du bien, en un sens.

La plume de Lydie Wallon est fluide et a tout d’une grande. L’autrice mène son intrigue tranquillou, ses lecteurices avec elle et personnellement, j’ai apprécié ce voyage dans une France en partie zombifiée. Ce roman possède une grande originalité et les retournements de situation sont nombreux, bien placés pour nous faire garder le livre entre les mains. Bien joué !

Chacun à sa manière, les protagonistes sont hauts en couleur. Je ne m’y suis pas attachée autant que je l’aurais souhaité. Néanmoins, ils incarnent parfaitement une catégorie de cette nouvelle société, un peu bancals comme elle. Et c’est sûrement leur gros point fort.

~

#En bref

Veggy vs. Zombies, c’est un roman qui offre une véritable réflexion sous l’imaginaire. Et surtout, c’est une histoire qui fait passer un très bon moment !

Veggy vs. Zombies.- Lydie Wallon.- Ed. Actusf.- Coll. Naos.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.