Mes habitudes de lectrice… nouvelle version !

Il y a déjà trois ans – à trois jours près ! – j’évoquais sur ce blog mes habitudes de lectrice. Les gens changent et mes habitudes évoluent aussi ; l’heure est alors à la mise à jour !

Mes habitudes de lectrice, version (fin) 2017 !

Continuer la lecture de « Mes habitudes de lectrice… nouvelle version ! »

Pourquoi… j’aime écrire à propos des livres

Les livres m’entourent, m’accompagnent et me rassurent depuis de très nombreuses années. Alors, je les lis, je les dévore. Mais depuis quelques années, je ne fais pas que les lire…

J’écris aussi à leur sujet !

Continuer la lecture de « Pourquoi… j’aime écrire à propos des livres »

Les livres, ce second battement de coeur

Lire, c’est important. Pour la santé et le développement mental d’abord, mais pas seulement. Pour l’accro/addict/la grande lectrice que je suis et que vous êtes sûrement, la lecture est juste indispensable, comme un Leblanc dont je ne saurais pas me passer). Elle cadence ma vie et sait me mettre du baume au cœur.

Arrêtons-nous sur la manière dont les livres rythment la vie d’un lecteur

Continuer la lecture de « Les livres, ce second battement de coeur »

Pourquoi j’aime lire à voix haute

La lecture… Ce loisir qui nous aide à passer le temps, nous évader, rêver, apprendre de nouvelles choses et nous enrichir intellectuellement… Bref, qui nous rend meilleur. Et si la lecture est un plaisir solitaire (quoi que…), elle peut aussi se faire en groupe…

Et à voix haute !

Raisons pour lesquelles il faut lire à gorge déployée.

Continuer la lecture de « Pourquoi j’aime lire à voix haute »

Mes manies de lectrice

C’est un fait auquel je ne veux rien changer, je souffre d’une sévère addiction aux livres et à la lecture. Je vis pratiquement 100% de mon temps entourée par les livres, chose que je ne pense et ne souhaite pas changer un jour. Et comme toute passionnée…

J’ai quelques menues manies…

Continuer la lecture de « Mes manies de lectrice »

Recette pour une lecture réussie

La lecture, c’est comme le cheval, c’est trop génial. Parfois, on est déçu par la tournure que prend un livre qui pourtant, promettait beaucoup et démarrait bien. Ça arrive, rien ni personne n’est parfait en ce bas monde. Mais parmi toutes mes lectures réussies, j’ai pu remarquer quelques éléments qui font pencher la balance en faveur d’une histoire et pas d’une autre.

Voici quels sont mes ingrédients d’une lecture réussie


Sur la forme du récit, on a déjà évoqué le fond ici.

Continuer la lecture de « Recette pour une lecture réussie »

Et si on parlait des lectures ?

Je pense que depuis le temps, on les connaît, les nombreux bienfaits de la lecture. Mais ce à quoi on pense moins, ce sont les raisons qui nous poussent à lire tel ou tel livre à un moment précis.

Alors dis-moi ce que tu lis, je te dirai de quelle type de lecture il s’agit !

Continuer la lecture de « Et si on parlait des lectures ? »

Mes petites tristesses de lectrice

Lire, j’aime ça. On peut même dire que les livres et la lecture sont une de mes plus grandes passions, avec le jeu de rôle grandeur nature. Ca me destresse, je m’évade, je découvre de grandes plumes et de nouveaux univers tous aussi magnifiques les uns que les autres. Et je rêve. Mais tout n’est pas rose au royaume du Danemark dans mon monde merveilleux…
 

Il y a quand même des choses qui me rendent triste

Continuer la lecture de « Mes petites tristesses de lectrice »

J’ai testé pour vous… faire partie d’un club de lecture

Ils se réunissent en cercle dans une petite pièce intimiste pour parler à bâtons rompus durant parfois plusieurs heures, le volume en question dans une main, un verre dans l’autre.. Le sujet, le livre. Ou un livre. Ou plusieurs livres.

Il s’agit bien évidemment d’un club de lecture.




Je n’ai jamais eu l’occasion de me réunir avec d’autres personnes pour discuter d’un livre en particulier. Ce genre de club de lecture me semble totalement rébarbatif : un livre imposé, des discussions convenues avec des personnes que je ne connais pas. Internet et ce blog mis à part, je n’ai jamais été à l’aise à parler de mes lectures à l’oral, encore moins devant plusieurs personnes. Autant vous dire que lorsqu’on m’a proposé cette « sortie », j’ai beaucoup hésité avant de me lancer. Mais je l’ai fait, et je m’en félicite !

Ce club, en quoi il consiste ?

Avant toute chose, Lecteur Échange Partage n’est pas un club de lecture comme les autres. Ici, exit les livres imposés. Chacun ramène un livre, en parle et en lit un extrait, voire plusieurs si le cœur lui en dit. Alors, forcément, on parle de littérature, c’est même la principale raison pour laquelle nous nous réunissons. Mais découvrir de nouveaux univers à travers ces témoignages suivis d’échanges est proprement passionnant, plus à mon humble avis que de parler d’un seul et même texte – surtout si on ne l’a pas vraiment apprécié.


Lecteur Échange Partage est l’émanation littéraire d’une troupe de théâtre que l’une de ses comédiennes anime. Nous nous réunissons les derniers jeudis du mois au café l’Illustration de Lille entre 20h et 22h30.

Pourquoi j’ai aimé ça ?

Parce que ce club n’est pas comme les autres et que j’aime ne pas faire comme les autres.

Plus sérieusement, pour la possibilité de parler des titres que j’ai réellement aimés et surtout expliquer pourquoi je les ai tant appréciés. La plus belle récompense est quand mon livre est emprunté. Signe que ma mission sur Terre de cette séance est achevée et que je peux partir en paix.

Car oui, il est possible d’aller plus loin que de parler de ses lectures : rallonger sa PàL emprunter les livres présentés par les autres participants. Histoire de comprendre pourquoi ils les ont tant apprécié. Et encore une fois d’élargir ses horizons culturels. D’enlever ces foutues œillères qu’on se colle parfois tout seul.

Et puis, je rencontre d’autres passionnés de littérature lors de cette soirée. « Ouais, bah dans d’autres clubs AUSSI tu pourrais en rencontrer ». C’est vrai. Mais cette découverte mutuelle va plus loin. Il ne s’agit plus seulement de découvrir le point de vue d’autrui sur une même lecture, mais de découvrir ce qui fait battre son petit cœur de mordu de lecture.

Alors, au final ?

Maintenant, j’attends avec beaucoup d’impatience chaque dernier jeudi du mois. Je me plais beaucoup dans cette formule vraiment particulière qui permet un vrai moment d’échange et de partage au sujet de nos lectures (vous l’avez, la référence ?)

J’ai réussi à convertir quelques amis qui m’accompagnent souvent dans cette parenthèse littéraire. C’est un peu l’occasion de les connaître un peu plus…

Si vous aussi vivez de telles expériences, racontez-les en commentaires !

De mes habitudes de lecture

 

C’est drôle quand on j’y pense. Je lis différemment selon ma lecture. Et je ne parle pas ici du genre littéraire qui m’occupe ni de l’histoire. Quoi que.
Non. Ici, je parle bien de mon comportement face à la lecture. En bref :

Mon comportement change selon le format du livre que j’ai entre mes mains.

Je m’explique.

Mon comportement face à un livre change selon la forme de celui-ci. Les grands formats, les poches, les ebooks et les beaux livres. Je me comporte différemment selon le livre que j’ai entre les mains. Question grand format et beaux livres, ma lecture est souvent hachée pour diverses raisons. 

Les grands formats

Quand je le peux, j’évite d’emporter les livres en grand format quand je peux l’éviter. Mais j’ai l’impression de retrouver avec plus de plaisir l’histoire là où je l’ai laissée durant ma précédente session de lecture. Et j’ai aussi l’impression de prendre le temps de lire l’histoire, de tout retenir, de savourer la plume de l’auteur. Bref, de profiter au maximum de ma lecture.
Le grand format possède une aura vraiment particulière. Objet de culture, de lecture bien entendu. Mais aussi de collection, surtout s’il appartient à une série. Alors j’en prends soin. Un soin parfaitement excessif, peut-être jaloux. J’ai beaucoup de mal à prêter mes livres, et j’évite absolument lorsqu’ils sont en grand format. Pour les abîmer le moins possible. 

Les livres de poche

Ceux-là m’accompagnent partout : dans les transports en commun, en voyage ou dans les lieux où l’attente pourra être longue. Karadoc avait toujours un saucisson dans sa botte, moi j’ai toujours un livre de poche sur moi. C’est comme ça, on ne sait jamais quand on sera obligé d’attendre, alors mieux vaut être prêt !

Mes livres au format poche ont beaucoup plus vécu que mes grands formats ou les beaux livres. Je les promène partout. La pellicule de leur couverture peut s’en aller, ses coins sont un peu abîmés, les pages sont jaunies… C’est vrai que je les vois comme des objets à la manipulation un peu moins précautionneuse que les grands formats. A tel point que j’achète parfois un livre en poche que je possède déjà pour le lire lorsque je ne suis pas chez moi et/ou que le format normal est trop compliqué à emporter. 

Attention : cela ne signifie pas que je les maltraite pour autant ! Je ne corne pas les pages, je ne plie pas volontairement la couverture. Simplement, ils sont posés dans mon sac comme ça tandis que les livres en grand format sont protégés par un petit sac de tissu. C’est tout. Quand je vois disais que je n’avais pas le même comportement selon le format du livre !

Concernant ma lecture de ce titre, elle est sensiblement la même que pour les grands format. Si l’histoire est addictive ou qu’il s’agit d’un auteur que j’adore, j’ai toujours ÉNORMÉMENT de plaisir à retrouver ma lecture !

Les Beaux livres

Alors ceux-là ne sortent pas de la maison. J’ai remarqué que j’avais besoin d’un contexte bien particulier pour lire ce genre d’ouvrage. Il me faut un moment calme, où je n’ai rien d’autre à faire et durant lequel personne ne vient me déranger. 

Ma lecture doit être un moment presque hors du temps pour que je puisse pleinement apprécier le côté pictural et textuel du beau livre en question.

Et les ebooks ?

Pour la lecture numérique, j’ai mes périodes. Je peux aisément passer plusieurs semaines sans toucher à ma liseuse. Il faut dire que la mise en page est un peu aléatoire selon les titres que je lis sur ma liseuse. Et simplement que je n’ai pas encore acquis l’automatisme. Et aussi que j’adore flâner en librairie ou en bouquinerie pour acheter mes livres plutôt que de commander des fichiers sur Internet.

Mais cela ne m’empêche pas de dévorer quelques ebooks de temps en temps sans pouvoir m’en détacher !

#En Bref

Une chose est claire, quel que soit le type de livre lu, j’ai BEAUCOUP de mal à prêter mes livres. Il faut que ma confiance en l’emprunteur soit grande et que je sois sûre de le retrouver en excellent état. 

Et vous, quelles sont vos manière de lire les livres ? Diffèrent-elles selon le type de livre ? Dites-moi tout !