[Chrono-critique] Rouvrir le roman

 



Avoir une passion, c’est bien. Mais quand celle-ci ne suffit plus, on peut aller au-delà et s’interroger sur sa légitimité, la place qu’elle occupe dans notre société ou encore son avenir. 

Exactement ce que fait Sophie Divry avec cet essai Rouvrir le roman !

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Ce roman était proposé lors de la Masse Critique du site Babelio. J’ai été sélectionnée et je l’ai reçu ! Ces opérations sont vraiment chouettes.

#Une réflexion intéressante sur la posture de l’écrivain dans notre société

Dans cet essai, l’auteur nous fait un état des lieux sur la place du roman dans notre société actuelle en prenant pour socle la situation du siècle précédent, très riche en évolutions. Sa grande connaissance du sujet force le respect et s’avère à son tour très instructive. La mise en perspective des diverses théories de critiques littéraires et la réflexion sur la posture de l’auteur dans notre société actuelle au regard des siècles précédents est vraiment très intéressante.

Si l’accent est mis sur l’écriture d’une œuvre plutôt que sur l’acte de lecture, cet essai n’en reste pas moins très captivant pour qui s’intéresse à la question. C’est mon cas et je suis très contente d’avoir eu matière à réflexion à propos de cette thématique.

Question attentes… J’étais dans une posture de réception du point de vue de l’auteur, mais pas dans une envie critique. Je suis toujours intéressée par la lecture de théories sur le sujet et à mon sens, chaque théorie est bonne à prendre tant qu’elle est étayée. Et celle de Sophie Divry l’est, assurément.

Les thématiques abordées sont elles aussi intéressantes. L’auteur se fait également l’avocat du diable en avançant certaines théories pour ensuite les confronter à un point de vue différent… pour ensuite embrayer sur d’autres thématiques. Le must ? Il s’agit d’un livre qui peut aussi bien se lire d’une traite que chapitre par chapitre. À la convenance de chacun donc !

#En Bref

Tout le monde n’appréciera pas cette lecture très théorique. Mais ceux qui apprécient ce genre de livre et la thématique abordée se régaleront !

Rouvrir le roman.- Sophie Divry.- Ed.Notabilia.

Une réflexion sur « [Chrono-critique] Rouvrir le roman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *