Un reflet de Lune

Paris, un siècle après l’apocalypse. La capitale est plongée dans les pluies de printemps et Chet, dans une affaire qui le dépasse. Des sosies apparaissent pour lui faire porter le chapeau de crimes dont il est innocent. Du lagon du Trocadéro au repaire lacustre des pirates de la Villette,

Chet arpente les bords de la Seine en crue à la recherche de ces mystérieux doubles, autant que de lui-même.

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Je ne rate jamais une publication d’Estelle Faye. Alors quand les éditions ActuSF m’ont proposé ce titre, un magnifique objet qui plus est, je n’ai pas hésité très longtemps.

Encore merci pour cet envoi !

~

#Chet, sa ville et ses ennuis

Comme dans Un éclat de givre, on s’attache aux pas de Chet, une jeune personne à travers ses aventures dans la ville qui l’a vue naître et vivre : Paris. Si vous n’avez pas lu le précédent opus, pas de soucis, Un reflet de Lune est indépendant, malgré quelques références qui ne vous empêcheront pas de saisir le propre de cette histoire.

Et tant mieux, car l’intrigue fourmille de rebondissements et de surprises. Car Chet ne cherche pas – vraiment – les problèmes : ce sont surtout eux qui viennent à lui. Notre héros doit en effet faire face à un mystère bien particulier, des clones de lui-même qui commettent des actes pour le moins compromettants. C’est cette propension à semer la catastrophe partout où il passe, dès le début du roman, qui donne du ressort à l’intrigue du livre.

L’intrigue, justement. Elle est maîtrisée de main de maîtresse par l’autrice, qui m’a promenée à travers son récit pour mon plus grand plaisir. Chaque chapitre donne envie de dévorer le suivant et j’ai parfois dû déployer quelques efforts pour réussir à m’en détacher. Il y a beaucoup d’action dans Un reflet de Lune, mais je n’ai pas pour autant eu la sensation de m’étouffer. On a le temps d’apprécier et de les assimiler. Ce qui m’a fait apprécier encore plus cette histoire.

C’est bien simple : j‘adore la plume d’Estelle Faye. Dans ce roman se dégage, à travers l’action, beaucoup de sensibilité et de poésie. L’autrice prend le temps de déployer toute la majesté des décors, jusque dans leurs moindres détails. J’y étais, dans ce Paris transfiguré et presque onirique.

Dans ce monde post-apocalyptique, les protagonistes ressentent et éprouvent les choses sans filtre et le lecteur se prend tout à la figure. Ces émotions, positives ou négatives, les rendent tellement humains qu’on a la réelle impression d’assister à leurs échanger.

~

#En bref

J’attendais beaucoup d’Un reflet de Lune. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue du tout. Sensibilité, poésie et action, l’intrigue a su m’emporter avec ses personnages presque réels. Bien entendu, je vous conseille cette lecture !

Un reflet de Lune.- Estelle Faye.- Ed. ActuSF.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.