Les Nuages de Magellan

XXVIIe siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie lactée. La nouvelle frontière, ce sont désormais les Nuages de Magellan. Mais les explorateurs ont cédé le pas aux toutes-puissantes Compagnies…
Aux confins de la galaxie, Dan, une jeune serveuse, chanteuse de blues dans un bar miteux à ses heures, rêve de partir vers les étoiles. Elle est fascinée par Mary, une cliente mystérieuse dont on murmure qu’elle aurait été membre de la Grande Piraterie. Car un mythe court : sur une planète soigneusement dissimulée, les derniers pirates auraient créé une république idéale.

Et si c’était vrai ?

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

C’est simple : j’adore la plume d’Estelle Faye. Alors quand je vois qu’un roman qu’elle a écrit sort, je finis toujours par le découvrir avec plaisir. Et une fois encore, je n’ai pas été déçue du tout !

~

#Un grand récit de piraterie… dans l’espace

Pour être franche, Les Nuages de Magellan m’a impressionnée de prime abord. Je pensais qu’il s’agissait d’un roman SF et je ne suis pas vraiment connaisseuse de ce genre littéraire.

Alors qu’en fait, connaissant l’autrice et sa plume, j’aurais dû me douter qu’il s’agissait de bien plus que ça : la science-fiction est une trame de fond qui lui permet d’aborder les thèmes de la liberté et de l’espoir dans un cadre époustouflant.

Les Nuages de Magellan, c’est d’abord une fresque épique doublée d’un parcours initiatique. Elle mélange action et exploration, mais aussi découverte de la préciosité de la vie, de la liberté et des combats nécessaires pour l’obtenir. L’autrice nous pousse à envisager le futur de l’être humain et cette anticipation m’a paru extrêmement réaliste : de grandes entreprises qui prennent le contrôle sur l’espace… et les vies de ceux qui y habitent, par extension.

Le potentiel évocateur de la plume d’Estelle Faye, et sa capacité à nous faire voyager non moins impressionnante. Planètes inconnues, vaisseaux spatiaux et même les souvenirs des protagonistes : j’ai eu l’impression de me trouver au cœur de l’action. Et je t’avoue que ce dépaysement m’a fait beaucoup de bien. Et, au milieu de toutes ces péripéties, l’autrice prend le temps de nous créer des bulles de calme, aussi poétiques que teintées de nostalgie. C’est facile, elle m’a emportée avec facilité dans le tourbillon des émotions qui baignent son roman.

Les Nuages de Magellan mélange les genres. De la science-fiction et de l’anticipation bien sûr. Mais ce roman est aussi un hommage aux romans de piraterie et d’aventure et il n’y a pas de place pour l’ennui. Je me suis laissée embarquer dans le flot des péripéties que vivent les héroïnes. J’ai vraiment adoré cela. Et surtout, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman lorsque j’y étais obligée.

Estelle Faye met en scène des femmes fortes qui sont au cœur de l’action. C’est encore trop rare et j’aimerais voir plus de protagonistes de ce genre dans les littératures de l’imaginaire. Elles ont leurs forces et leurs faiblesses. Elles grandissent, changent et s’affirment, en particulier pour Dan. Le tout, sans tomber dans des clichés qui m’auraient rendu cette lecture difficile. Ce sont des femmes engagées dans un combat pour la liberté et l’autrice a su les rendre aussi réalistes qu’inspirantes. Ce sont des femmes que l’on pourrait être, pas seulement des héroïnes mythiques inatteignables. Ça fait du bien.

~

#En bref

Si tu es à la recherche d’un récit d’aventure, d’exploration avec des protagonistes inspirantes et se battant pour leurs valeurs, n’hésite pas. C’est un roman que tu auras beaucoup de mal à lâcher !

Estelle Faye.- Les Nuages de Magellan.- Ed. Folio SF.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.