Le grimoire des loups-garous


Quelles sont les origines des loups-garous ? Comment les reconnaît-on ? Est-il possible de s’en débarrasser ? C’est à ces questions que tente de répondre Edouard Brasey dans ce grimoire suivi d’autres traités fameux de lycanthropie.



Les loups-garous hantent le folklore, les contes et la littérature depuis des siècles. Mais ces étranges créatures hybrides restent auréolées de mystère… Jusqu’à aujourd’hui. Édouard Brasey s’est proposé de lever le voile sur les lycanthropes en rédigeant ce grimoire. Lecteur, vous serez ainsi armé pour mieux les reconnaître et lutter contre eux !
~ De multiples catégories ~
Le lycanthrope sera étudié par l’auteur sous plusieurs angles : les origines du mythe, son apparence (pratique pour savoir si votre voisin est l’un des leurs!) et comment s’en débarrasser, la maladie éponyme, les loups-garous garous célèbres, ainsi que d’autres traités de lycanthropie datant de toutes les époques. De quoi passer de bonnes et instructives soirées !
Chaque article est écrit avec un soin témoignant des connaissances approfondies de l’auteur pour le sujet, que ce soit sur le plan mythologique, historique, ou même médical et sociologique. Le lecteur qui, plongé dans la lecture de ce merveilleux grimoire, sera tenté d’y croire.
~ Du côté de l’objet-livre ~
Ce livre a tous les aspect d’un authentique grimoire : une couverture rigide, du papier jauni, des pages inégales, une encre marron, tout est fait pour que le lecteur aie l’impression de posséder un exemplaire unique.
La mise en page a fait l’objet d’un soin particulier : tous les textes sont encadrés, et presque toutes les pages comportent une voire plusieurs illustrations.
Intérieur du livre (superbe illustration d’Odin)
Le grimoire des loups-garous est un livre aussi beau à voir qu’aussi intéressant à lire. A mettre entre toutes les mains, aussi bien celles des amateurs de ces créatures poilues que pour les autres !

Le grimoire des loups-garous.- Edouard Brasey.- Le pré aux clercs.- 2010.- 19€

Concours ! Scrinéo : Le fils de la lune

CONCOURS TERMINE ! 

Bonjour à tous !

Un concours en partenariat avec les éditions Scrinéo, cela vous tente ? Je vous propose de gagner un Tome 2 du Puits des mémoires (dont vous pourrez retrouver une chronique ici !) ainsi que 4 lots de jolies affiches et des marque-pages (pour les 4 suivants)

Pour cela, il vous suffit de :

–  Répondre aux questions ci-dessous

Le puits des mémoires :
1) Comment se nomment les trois héros de la saga Le Puits des mémoires ?
2) Quel est le nom des soldats qui les poursuivent à travers tout le royaume d’Hélion ?

La plume ou la vie
3) Quel genre est le plus chroniqué sur le blog ?
4) Votre chronique favorite ?

Les éditions Scrinéo
5) Quel(s) genre(s) Scrinéo édite-t-il ? (catégorie Fiction)
6) Quel(s) roman(s) aimeriez-vous lire aux éditions Scrinéo ?

– M’envoyer les réponses avec vos coordonnées à l’adresse laplumeoulavie (@)gmail.com !

Vous avez jusqu’au 20 Novembre à minuit pour m’envoyer vos réponses !

Un grand merci aux éditions Scrinéo pour cette proposition ! 🙂

Le Puits des mémoires T2, Le fils de la lune


Alors qu’ils débarquent sur Woltan après leur fuite éperdue du royaume d’Hélion où leur tête était mise à prix, Olen, Karib et Nils doivent à nouveau fuir. D’auberge en groupe de mercenaires, nos héros cherchent sans relâche des indices sur leur passé et leur identité. A travers les terres gelées, parviendront-ils à mener à bien leur quête ? Sont-ils les vrais meurtriers ? Telles sont les questions qui les taraudent jour et nuit depuis des semaines…

Après plusieurs mois d’attente, voilà enfin le tome 2 de la trilogie du Puits des mémoires ! C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Nils, Olen et Karib dans leurs aventures dans un nouveau paysage : le Woltan et ses paysages enneigés, qui ne sont pas sans rappeler le Valbise de notre cher Drizzt.
Attention, ce tome 2 n’est pas une simple suite de leurs aventures ! Le fils de la lune recèle bien des surprises pour ceux qui avaient été intrigués par la fin brutale du premier tome. Si vous avez apprécié la quête d’identité, ou plutôt leur reconquête, alors vous aimerez ce qui vous attend dans ce roman !
En effet, en ouvrant ce livre, attendez vous à un lot de surprises dont l’énormité va en grandissant jusqu’aux toutes dernières lignes. Croyez-moi, vous relirez la page en espérant que la suite apparaisse. Puis vous crierez votre frustration !
Du suspens à chaque fin de chapitre – et souvent dans les chapitres aussi – et beaucoup de sensations qui rendent nos trois héros plus humains, à tel point qu’ils nous semblent aussi familiers que des amis. Doute, joie, tristesse et même effroi, vous ressentirez cela en lisant ce roman aux mille péripéties.
Comme dans le premier tome, l’humour (parfois pinçant) côtoie des combats sanglants, mais aussi des risques immenses qui maintiennent toujours le lecteur en alerte. Gabriel Katz signe ici encore une fois un excellent roman de fantasy !

Vous pouvez voir un autre super avis ici !

Le puits des mémoires, Le fils de la lune (T2).- Gabriel Katz.- Ed. Scrinéo.- 2012.- 16€90

L’extrait qui fait envie… n°1


Bonjour à tous ! Encore un nouveau rendez-vous… du jeudi ! Je me propose de vous donner un aperçu du livre que je lis dans la semaine.
J’espère que cela vous poussera à accroître la taille de votre pile à lire ! 😀

Cette première citation est tirée du tome 2 du Puits des mémoires intitulé “Le fils de la lune“, écrit par Gabriel Katz. Il s’agit d’une saga de pure fantasy dans lesquels le lecteur peut suivre les pérégrinations de nos trois fugitifs.

La salle des arcanes se trouvait au sommet de l’escalier ouest. En pénétrant dans ce temple de bois verni, le mage eut le souffle coupé par les milliers de volumes alignés jusqu’en haut des voûtes. Dans de petites alcôves, des bancs capitonnés de cuir et des tables sculptées permettaient de s’installer confortablement pour la lecture. L’endroit était à la fois tamisé – avec ses boiseries presque noires – et incroyablement clair, la verrière du dôme baignant la salle de lumière.

Il (Karib) avait interrogé des mages de guerre, des illusionnistes, des devins et des guérisseurs, sans succès. Personne ne semblait avoir entendu parler d’un jeteur de sort cumulant les obédiences  et encore moins un moyen d’y parvenir. Un mage de guerre faisait la guerre, et rien d’autre.

J’espère que cela vous aura donné envie de lire ce livre. Pour vous donner encore plus envie, je vous conseille de lire la chronique du premier tome !

S’il y avait dix livres… n°2

Seconde occurrence pour ce rendez-vous. Aujourd’hui, je vous propose les dix classiques qui m’ont marquée !

Le livre de mon enfance 🙂

Parce qu’il n’y a pas que la philosophie au 18ème siècle !

Des elfes, des fées… 🙂
Il est vraiment de tous les top 10 celui-là !
Comment ça j’aime la littérature du XIXè siècle ?
Voilà, j’espère que ce top 10 vous a plu. Quels sont vos classiques favoris ?

La légende de Drizzt – Le guide


J’en ai beaucoup parlé dans plusieurs articles… Il est temps de vous dire pourquoi je l’aime, non ? 🙂


La Légende de Drizzt détaillée épisode par épisode : tous les lieux, les peuples, les personnages, ainsi que des dessins et cartes inédites ! Ouvrage entièrement illustré par Todd Lockwood et des dizaines d’artistes de grand talent.
~Une mine d’or pour les passionnés des aventures de l’elfe noir~
Ce guide propose d’abord une description de tous les personnages principaux de la Légende de Drizzt : ainsi, le lecteur retrouvera le célèbre elfe noir, guenhwyvar, Catti-Brie, Bruenor, Wulfgar et Régis, mais aussi tous leurs amis et même quelques ennemis. Chaque personnage se verra gratifié d’une magnifique illustration et d’un petit paragraphes sur leurs caractéristiques particulières :

Viennent ensuite une vision d’ensemble de tous les personnages secondaires de la saga : elfes noirs et autres voyous, mais aussi un bestiaire contenant principalement des créatures de l’Outreterre. Un excellent moyen de mieux connaître les petites (et plus grosses) bêtes qui peuplent votre monde favori !
Des cartes et autres plans des cités du royaume de Faerûn améliorent ce guide, produisant une véritable encyclopédie précise et complète pour le bonheur de tous !
~Le côté graphique~
Les amateurs des illustrations de Todd Lockwood et d’autres artistes du genre apprécieront le soin particulier accordé aux représentations des personnages.

De son côté, la mise en page est claire. Le chapitre se divise en chapitres : les personnages, les lieux, les animaux, mais aussi un résumé des treize livres de La Légende de Drizzt. Ainsi, chaque double page s’accompagne d’extraits, d’un résumé, et d’une illustration représentant la couverture du livre.

Ce guide est vraiment agréable à lire, ou à regarder, et les informations sont aisées à trouver. Il est vraiment à mettre entre toutes les mains des rôlistes, amateurs des Royaumes oubliés ou juste amoureux de Drizzt.


~En bref~
Un magnifique ouvrage, tant à la lecture qu’à regarder. On regrette peut-être l’absence de carte indépendante du royaume de Faerûn.
La légende de Drizzt, le guide.- R.A. Salvatore.- Ed. Milady/Wizards of the coast.- 23€5

Lecture de la semaine n°1

Bonjour à tous ! Le lundi sera consacré à la “lecture de la semaine”, ce rendez-vous hebdomadaire ne comportera pas mes lectures de la semaine passée, ni celles de la semaine suivante…
J’espère que vous apprécierez ! 🙂

Trois livres au programme cette semaine, dont deux feront l’objet de chroniques !

Le second tome du Puits des Mémoires intitulé “Le fils de la lune”. Après avoir terminé de manière épique, je suis heureuse de retrouver nos trois héros pour la suite de leurs aventures et de leur quête vers la vérité !

Il vient de sortir en poche ! Je n’ai pas pu m’empêcher de me le procurer. Je suis contente de retrouver ma compagnie d’aventuriers bancale et drôle, souvent malgré elle.
Petit spoiler : l’elfe est devenue reine ! 🙂

Une lecture, qui ne fera pas l’objet de chronique, mais d’un exposé pour les cours ! 🙂

Et voilà pour ce rendez-vous hebdomadaire !

Auteur : Yoann Berjaud


Né en 1975, Yoann Berjaud est journaliste à Nice. Il dévore depuis l’enfance tout ce qui touche à la Science-Fiction et à la mythologie. À dix-sept ans, la lecture des Guerriers du Silence de Pierre Bordage est une véritable révélation. Il plonge dans l’écriture. Avec le Chant Premier, il signe un premier roman ambitieux et remarquable.



1 – Ton entourage t’inspire-t-il lorsque tu écris ?
Oui, l’entourage joue un rôle essentiel ! L’intensité des émotions que me font ressentir mes proches alimente directement mon esprit et donc ma créativité. C’est mon inconscient qui est la matrice de mes œuvres. Il se nourrit des conversations et des échanges passionnants ou passionnés avec les êtres importants pour moi. Parfois, c’est au cours d’une discussion avec un ami artiste, un ami érudit ou tout simplement un ami rêveur que jaillit directement une idée, un concept, une ambiance. Je suis une éponge et j’absorbe le paysage émotionnel et intellectuel de ma vie pour le retranscrire dans mes textes, c’est cette énergie qui créé l’atmosphère du chapitre du moment. Bien sûr ce n’est pas un journal de bord exact de mon quotidien mais plutôt une distillation alchimique de mes rencontres et de mes tribulations : voyages, sorties, débats… Mon esprit est la matière première, la Materia Prima et l’entourage est le catalyseur de la création. Je dirais que mes œuvres sont une digestion métaphysique de mon vécu.
2 – Quels sont tes auteurs favoris ?
Orson Scott Card, Pierre Bordage, Franck Herbert, Robert Holdstock, Nikos Kazantzaki, J.M.G Le Clézio, Philip K. Dick, Lanza Del Vasto, Roger Zelazny, Lord Dunsany…
3 – Combien de temps consacres-tu à l’écriture quotidiennement ?
C’est totalement erratique, cela peut aller de rien à dix heures d’affilées !
4 – Qu’est-ce qui t’aide à développer ton imagination ?
La lecture est un vecteur clef. L’étude des mythes, religions et légendes est également importante. Le cinéma et les séries comptent bien sûr. Les voyages déclenchent parfois des étincelles d’inspiration très efficaces. Enfin et surtout, je pense que l’échange humain, les relations humaines nourrissent beaucoup l’esprit et le cœur.
5 – Pourrais-tu résumer ton style littéraire en un mot ?
Quête !
6 – Comment est née ta passion pour l’imaginaire ?
Les BDS (Yoko-Tsuno), les Comics (Marvel et DC), les films comme la première trilogie Star Wars et l’Histoire Sans Fin ont ouvert les portes de ma perception sur le merveilleux…
7 – As-tu trouvé ton propre style ou est-il inspiré de plusieurs auteurs que tu aimes ?
Je crois que j’ai trouvé ma musique intérieure, mon style mais j’ai envie d’expérimenter de nombreux genre et donc de travailler de nombreux styles.
8 – Quel est ton personnage préféré tous genres littéraires confondus ?
ENDER dans la Voix des Morts de Card.
9 – Un rêve littéraire ?
J’aimerai beaucoup publier « l’Eveil du Prince (ANKH) » mon roman-univers situé dans une ville-monde futuriste, crépitante de magie, que j’ai peaufiné et développé pendant 15 ans à travers trois réécritures.

10 – Quels sont tes projets pour la suite ?
Il y a beaucoup beaucoup d’idées à développer. J’ai énormément de débuts de romans et d’univers à développer : Fantastique, Fantasy, Jeunesse, Post-Apocalyptique , Space-OP ! Dans un premier temps, je compte clôturer le cycle des Derniers Guerriers du Silence par un tome 2 intitulé le LIVRE DE LA CREATION. Je dois également publier chez Mnémos une Novella intitulée le Porteur du Secret