Carbone modifié

Dans un avenir pas si lointain, la mort n’est plus définitive : vous pouvez sauvegarder votre conscience et vos souvenirs et les réimplanter dans un nouveau corps. De fait, pour Takeshi Kovacs, mourir n’est plus qu’un accident de parcours : il a déjà été tué plusieurs fois. C’étaient les risques du métier dans les Corps diplomatiques, les troupes d’élite du Protectorat des Nations unies expédiées à travers la galaxie. Mais cette fois, on le ramène sur Terre pour mener l’enquête : un riche magnat veut élucider sa propre mort. La police a conclu au suicide.

Or, pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants ?

#Comment ce livre est-il tombé entre mes mains ?

Je suis tombée sur ce roman totalement par hasard, au détour du rayon d’une librairie. Connaissant ce titre, Altered Carbon, grâce à la série Netflix, je n’ai pas hésité très longtemps, voulant le lire avant de découvrir l’adaptation.

~

#Enquête policière dans le vieux monde

Au sens propre, et je ne parle pas des États-Unis, mais bien de la Terre. Richard Morgan place son récit dans un univers où les hommes ont réussi à atteindre d’autres mondes habitables et à s’y installer.

Alors, qu’est-il advenu de la planète Terre, depuis notre 2020 ? Eh bien, on découvre la planète à travers les yeux du protagoniste, un homme ayant grandi et vécu sur Harlan avant d’être envoyé sur Terre pour sa mission de rédemption. Je dois dire que j’ai trouvé très astucieuse cette manière d’introduire un environnement à la fois connu et totalement nouveau.

Richard Morgan nous propose une intrigue vraiment complexe avec de nombreux rebondissements, retours en arrière. On doute, on fait demi-tour dans le raisonnement et finalement, on se laisse porter par les remous de l’histoire. Malgré tout, j’ai été passionnée par cette enquête qui place Altered Carbon dans la double catégorie de science-fiction et de thriller : le suspens est là tout au long des presque 600 pages.

Mais il ne s’agit pas que d’une enquête, si bien construite soit-elle. Les personnes peuvent changer de peau, littéralement et parfois vivre plusieurs vies sur des centaines d’années pour les plus riches. Ça pose des questions et soulève des réflexions. Beaucoup de questions et de réflexions.

Celle de l‘identité et de ce qui la constitue, déjà. En changeant de corps, sommes-nous toujours les mêmes, ou doit-on vivre avec une autre identité ? L’auteur place également les inégalités qu’impliquent ces changements, rapport au prix. Pour une poignée d’élus, la vie quasi-éternelle est possible, tandis que pour les autres, des corps de seconde main et la mort qui reste une menace.

Ces thématiques existent déjà dans notre société. La technologie, les soins et d’autres domaines sont sujets à de nombreuses inégalités. Et en ce qui concerne la question de l’identité, eh bien elle est tout autant d’actualité avec les prémices de l’humain augmenté et l’intelligence artificielle. L’auteur a su transposer ces questions de société à travers sa fiction, ce qui leur donne une toute autre ampleur.

Question personnages, on plonge dans les méandres d’organisations criminelles qui touchent à peu près à tout ce qui est illégal : trafic d’êtres humains et de corps, drogue, prostitution, crime organisé… Les personnages ne sont pas tous fréquentables, mais tous possèdent une personnalité bien construite et très réaliste. Que je m’y sois attachée ou qu’ils m’aient dégoûtés, je n’ai pas pu y rester indifférente.

~

#En bref

Altered Carbon ouvre un trilogie que j’ai hâte de découvrir avec ce protagoniste dont j’ai apprécié de suivre l’aventure. Je vous recommande cette lecture ! Et si vous avez vu la série, peut-être que vous pourrez comparer !

Altered Carbon.- Richard Morgan.- Ed. Milady.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *