Point lecture

Hello ! Le saviez-vous ? J’adore l’automne. Ses couleurs, sa lumière… et son temps qui donne envie de rester au chaud pour lire. D’ailleurs, c’est ce à quoi je me prépare avec un tout nouveau coin lecture bien cocooning comme il faut. En parlant de lecture…

Voici où j’en suis !

Continuer la lecture de « Point lecture »

Point lecture

 Hello tout le monde ! Une nouvelle semaine commence. Et pas n’importe laquelle, la première de l’automne ! J’adore cette saison où traîne encore un soupçon d’été et où la lumière est de loin la plus belle de l’année. Un temps à rester au chaud et dévorer quelques pages.
 

J’ai d’ailleurs bien avancé dans mes lectures !

Continuer la lecture de « Point lecture »

[Top] Ces one-shot incontournables

Parfois, c’est bon de revenir sur ses lectures passées ! Déjà, à cause de la nostalgie. Puis c’est l’occasion de se dire « ah ouais c’est vrai, j’ai lu ça ». Et les tops sont super pour ça ! Et question nostalgie, on va être servis :
 

Top 5 des meilleurs one-shot

Continuer la lecture de « [Top] Ces one-shot incontournables »

Pont-Saint-Esprit

Au cours de l’été 1951, la commune de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, fut la proie d’un phénomène de contagion inconcevable: près de trois cents personnes manifestèrent des troubles du comportement accompagnés de violentes crises d’hystérie et d’hallucinations sensorielles. À travers un texte fort, empreint d’humanité, Laurent Mantese revient au cœur de l’enfer vécu par les habitants et reconstitue, quasiment heure par heure, le déroulé tragique des événements.
L’article qui accompagne ce court roman apporte un éclairage tant scientifique qu’historique et contextuel à cette affaire hors norme et propose de faire le point d’une manière sinon définitive, du moins singulière, sur les différentes hypothèses qui ont pu être avancées pour tenter d’expliquer l’inexpliquable.
Parce qu’une histoire se déroule forcément quelque part et que cette fois-ci, ce sera à Pont-Saint-Esprit et pas ailleurs !

Décidément, j’aime bien cette jeune collection proposée par les éditions de la Clef d’Argent : des récits fantastiques se déroulant dans différentes communes françaises. Leur phrase d’accroche aussi d’ailleurs, Parce qu’une histoire se déroule forcément quelque part

Deux types de textes se côtoient dans ce livre : une courte histoire et un article sous forme de postface rédigée par Jean-Pierre Favard. Le tout condensé dans un peu plus de 100 pages.

L’histoire d’abord. Celle-ci est courte. Un peu trop à mon goût, mais l’auteur possède un véritable esprit de synthèse et sait faire tenir l’histoire, ses tenants et aboutissants dans un format très réduit. Laurent Mantese se place dans la droite ligne des grands novellistes fantastiques du XIXe siècle, Maupassant et Edgar Poe en tête. J’ai en effet eu à de nombreuses reprises l’impression d’avoir sous les yeux un récit de cette époque.

Laurent Mantese maîtrise son récit du début à la fin et instille au fil de la lecture une ambiance lourde, morbide où l’effroi du narrateur imprègne le lecteur malgré lui. J’apprécie particulièrement cet auteur qui sait plonger son lecteur dans une ambiance oppressante le temps de quelques pages. Si vous voulez une preuve : lisez donc cet extrait que j’ai posté jeudi dernier !


L’intrigue quant à elle est très intéressante. En partant d’un fait divers s’étant réellement déroulé, l’auteur bâtit une histoire fantastique composée de créatures qui font froid dans le dos. Grandes, aux mains comme des serres… qui seront très présentes dans la vie du narrateur. Malheureusement, le récit est beaucoup trop court. Mais le but était de fictionnaliser un fait divers et il n’y avait pas lieu de s’éterniser. Et puis toute bonne chose a une fin !

#En Bref


J’ai réellement apprécié ce court récit, tant sur le plan de l’écriture que sur celui de l’histoire. J’aime décidément beaucoup cette collection qui permet de découvrir un petit coin de France embelli par un auteur à travers un récit. Je vous conseille cette histoire si vous aimez les récits dans la droite ligne des nouvelles fantastiques de Poe ou Maupassant !


Pont-Saint-Esprit, Les cercles de l’Enfer.- Laurent Mantese.- Ed. La Clef d’argent

Le Manuel des investigateurs

Le manuel des investigateur n’est pas un livre de règles à proprement parler. Cela ne signifie pas qu’il soit inutile pour autant ! Call of Cthulhu est un univers pouvant vous mener au paroxysme de l’angoisse, mais les scénarii se déroulent dans un cadre très réaliste, et ce quelle que soit l’époque. Et pour un jeu réaliste, il faut que joueurs et maître du jeu soient au fait de nombreux détails concernant l’époque dans laquelle il s’apprêtent à jouer…

Voilà l’utilité de ce Manuel des investigateurs. Il détaille toutes les occupations, les classes sociales et les grands événements survenus dans les années 1920. Le but est de fournir au investigateurs, comprenez les joueurs, une base complète et presque exhaustive pour leur permettre de construire leur personnage

La première partie du livre concerne la création d’un personnage, du pré-tiré à la création avancée. Comment calculer les valeurs des caractéristiques, définir ses motivations, ses occupations, l’origine du protagoniste… Tout y est expliqué et mène pas à pas le joueur vers un personnage complet et prêt pour l’enquête.

La suite du manuel détaille plusieurs grandes occupations possibles pour vos investigateurs. Chacune est divisée en plusieurs métiers. Par exemple, la « classe » artiste regroupe des occupations aussi différentes que l’architecte, l’illusionniste ou l’écrivain. Il est important de bien se renseigner avant de choisir une occupation, car c’est elle qui motivera votre personnage et pourra définir en partie son caractère. 

Le Manuel des investigateurs est une mine d’information historiques, sociales et même culturelle sur les Etats-Unis des années 1920. L’ensemble est présenté de manière claire, compréhensible et précise et donne une vision globale à la fois globale et précise d’une thématique. Tout est fait pour donner le maximum d’éléments pour permettre aux joueurs de bien faire le choix pour créer l’investigateur qu’il veulent. Cela sert également d’information pour le roleplay. Il serait dommage, avec autant d’informations, de faire un contre-sens ou un anachronisme… 

C’est aussi un vrai plaisir de lecture car l’accent est mis sur la fluidité. Pas de pavé, mais de courts chapitres agrémentées de fiches techniques et récapitulatives. Des photographies d’époque viennent illustrer les propos, permettant une immersion encore plus grande dans l’Amérique de 1920. Et histoire de vous immerger un peu plus, vous trouverez des articles de journaux relatifs à la thématique. Si avez cela vous ne trouvez pas investigateur à votre pied…

#En Bref

Le Manuel de l’investigateur est un livre destiné aussi bien aux joueurs qu’au maître du jeu. Les premiers y trouveront de quoi créer leur personnage, tandis que le MJ pourra s’en servir comme mine d’idées pour imaginer des scénarii bien construits et s’inscrivant bel et bien dans l’Histoire pour y introduire l’Horreur…
L’ensemble se révèle à la fois complet et très facile d’accès à tous types de joueurs. 
Je vous le conseille !

Point lecture !

Hello tout le monde ! Comment s’est passé votre looooong week-end ? J’espère que vous avez pu vous reposer, prendre du temps pour vous et lire quelques pages ! J’ai beaucoup travaillé pour mon mémoire de stage, et j’ai terminé la lecture d’un roman, le tome 2 de Varii Sensus de Victor Nicollet. 
Plusieurs choix de lectures s’offrent maintenant à moi, mais lesquelles ? 🙂


#En revenir aux fées de Nathalie Dau
J’ai lu quelques pages déjà de ce court livre, et je sens que je vais le dévorer ! J’ai pu m’imprégner de l’écriture tellement poétique et à fleur de peau de Nathalie Dau, et je sais déjà que cette lecture sera un réel plaisir !

#Le Fantôme du mur de Jean-Pierre Favard
Le court récit d’un auteur dont j’ai pu déjà lire le roman Sex, drugs & Rock’n’Dole. J’avais apprécié cette histoire, et j’espère qu’il en sera de même pour Le Fantôme

#Le Manuel de l’investigateur, L’Appel de Chtulhu
Un peu de jeu de rôle enfin avec cette introduction au jeu de rôle si connu. De belles heures de lecture en perspective ! Le manuel fait près de 400 pages après tout !

#Et après ?
Comme ces romans sont assez courts, je prévois une lecture en plus. L’anthologie La Cour des miracles des éditions du Grimoire !

Et vous, vous en êtes où dans vos lectures ? Quelles sont vos nouvelles découvertes littéraires ? Dites-moi tout !

Lecture du mois : Avril 2015 !

Encore un mois d’écoulé dans cette année 2015 ! Et plein de lectures ! J’ai repris le travail, mais cela ne m’a pas empêché de beaucoup lire ! J’ai lu en tout neuf romans, de genre très différents : du roman contemporain, du steampunk, de la fantasy, du fantastique… Du papier et du numérique aussi, avec deux romans lus sur liseuse. 

Mais lequel a eu ma préférence ? Venez le découvrir tout de suite !


L'évangile cannibale par Clavel
#De quoi ça parle ?

L’apocalypse zombie a eu lieu. Mais Mat et ses compères de la maison de retraite l’ont su et se sont calfeutrés pendant 40 jours pour survivre ! Et quand vient l’heure de tout explorer, le danger a pris la forme de zombie et rôde à chaque coin de rue… et dans les frigos.


#Pourquoi ce livre ?

Zombi vs Papi. Si cette petite phrase n’attire pas votre oeil et ne vous rend pas curieux, c’est que quelque chose ne tourne pas rond dans le monde ! Vous vous en doutez, j’ai adoré le pitch, et après avoir lu les premières pages, je me suis décidée !
Ce livre est rempli d’humour, vous vous en serez douté, mais il s’agit aussi d’un portrait acide sur la manière dont le troisième âge est vu dans notre société moderne. Et ce n’est pas beau à voir. Fabien Clavel laisse aussi un peu de place à l’émotion qui m’a étreint à la fin de l’histoire.
En bref, L’Évangile cannibale est une histoire qui se lit (très) vite et qui est écrite par un auteur de grand talent. Je vous la conseille !

#Et à propos du reste ?

  • Durant le mois d’avril, j’ai eu l’occasion de découvrir Bohême, un roman steampunk écrit par Mathieu Gaborit. C’est d’ailleurs la première histoire de cet auteur que je découvre. Je compte continuer ma découverte !
  • J’ai eu l’occasion de voyager en Faërie avec la très bonne anthologie Trolls et légendesL’Épée brisée de Poul Anderson et le troisième tome des Héritiers de l’Aube
  • Je me suis plongée avec curiosité dans The Book of Ivy. Un roman agréable à lire.
  • Et enfin, j’ai vécu l’horreur de l’univers lovecraftien dans l’Abomination d’Innswich

Rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle lecture du mois !

Point lecture !

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous avez profité de votre week-end ensoleillé pour flâner dehors et vous reposer ! Pour ma part, je n’ai pas arrêté ! J’ai avancé sur mon rapport de stage, j’ai mis en place un projet en rapport avec les livres (dont je vous parlerai peut-être un jour) et surtout j’ai lu ! J’ai terminé le tome 3 des Héritiers de l’Aube et j’ai bien avancé sur Bohème de Mathieu Gaborit. Mais où en suis-je dans mes lectures ?
Telle est la question…


#Fille des deux rives d’Ophélie Bruneau

J’en suis environ à la moitié de ma lecture de ce court roman. Eh oui, je ne le lis que dans les transports en commun ! Je dois vous avouer que certains éléments de ce livre me plaisent beaucoup, notamment l’opposition entre science (magie) et religion qui est argumentée de chaque côté. Ce parallèle des points de vue enrichit l’histoire. 
Malheureusement, je dois signaler quelques longueurs dans le texte. Toutes les mentions des trajets par exemple pourraient être réduites un peu et en venir plus vite à l’action. J’ai hâte d’apprendre comment la jeune religieuse a été « infectée », et ça tarde à venir ! Par contre, le suspens est bien maintenu concernant l’autre face de l’univers !

#L’Abomination d’Innswich d’Edward Lee
L’un de mes achats du Trolls et légendes ! Je le démarre, je ne peux donc pas vous en dire plus, mais il est relativement prometteur… En tout cas, le résumé de la quatrième de couverture est alléchant !

#Bohême de Mathieu Gaborit

Je ne suis pas scotchée à l’histoire. Néanmoins, je passe un bon moment dès que je trouve le temps de me plonger dans ce récit au background vraiment riche !

Et vous, vous en êtes où dans vos lectures ?

Le point lecture de la semaine précédente est par là !