Terminer un livre, l’une des plus grandes tristesses de ma vie

Les grands lecteurs le savent : il est aussi difficile de terminer une lecture qu’on a adorée que de trouver sa prochaine lecture.

Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce déchirement qu’est d’arriver à la fin d’une histoire

Tous les amoureux des livres le savent, disais-je, terminer un livre est toujours un déchirement. Je dis amoureux des livres et non grands lecteurs, car je pense que celles et ceux pour qui le nombre de livres lus prime sur l’intensité d’une lecture ne me semblent pas inclus dans le groupe.

Tout, tout est fini…

Entre le livre et vous. Plus jamais vous n’aurez le plaisir de découvrir cette histoire, d’être accrochés par le suspens qui vous fera peut-être passer des nuits blanches (coucou Harry Potter) et attendre la suite avec impatience dans le cadre d’une saga.

Allez, quelle que soit la saga à laquelle vous pensez, je sais que vous avez déjà vécu ça, cet étrange et unique mélange de joie d’avoir découvert le fin mot de l’histoire et la tristesse de l’avoir découvert, justement.

Puis c’est pareil, plus jamais vous n’aurez la chance de rencontrer et d’apprivoiser de nouveau ces personnages que vous aimez tant. Jamais plus vous n’aurez le plaisir de parcourir pour la première fois les sentiers vallonnés de la Comté ou les couloirs de Poudlard (recoucou Harry Potter !). Quand on finit un livre ou une série littéraire qui déchirent, c’est toute une série de premières fois qu’on laisse entre les pages des livres.

~

Reprendre une vie normale

Après le choc d’une histoire grandiose qui se termine, on a le blues. On repense à cette intrigue, on essaie de faire revivre les plus grands moments des aventures des personnages… bref, difficile de passer à côté

Et il n’est pas rare qu’on ait besoin d’une pause dans les lectures dans ces moments-là. Bah oui, le temps de s’en remettre.

~

Retrouver le grand frisson…

C’est difficile. On croit que cela n’arrivera plus jamais. Que jamais plus de votre vie vous ne connaîtrez une exaltation pareille.

C’est difficile, n’est-ce pas ? Rassurez-vous. Cela ne dure jamais bien longtemps.

~

Jusqu’au moment où…

Vous découvrez cette nouvelle lecture à la jolie première et à l’intrigante quatrième de couverture, au détour d’une librairie. Sur un coup de tête, sans trop y croire, vous l’avez pris pour le ramener chez vous et le commencer.

Et là, vous tombez sous le charme de ces personnages qui ont su vous toucher, de ces magnifiques paysages et cette histoire qui fait passer les moments de lecture à toute vitesse.

Et laissez-moi vous dire…

C’est reparti pour un tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *