Lecture du mois : juin 2018 !

Oui oui, nous sommes déjà mi-juillet. Malheureusement, je n’ai pas trouvé le temps de vous proposer ma lecture du mois avant. Mais mieux vaut tard que jamais, comme on dit ! Alors, parmi mes lectures de juin…

Laquelle a été ma préférée ?

Couverture Dans la forêt

#De quoi ça parle ?

Dans la forêt nous fait suivre deux jeunes filles vivant en autarcie dans la maison de leurs parents au beau milieu de la forêt. On les suit quasiment au jour le jour dans leur vie quotidienne, leur espoir d’un retour à la vie normale, leurs regrets et leurs peines, petites ou grandes.

~

#Pourquoi ce livre ?

Plus encore qu’un récit de survie, c’est une plongée dans l’esprit de la narratrice, une jeune fille sur les épaules de qui pèse la responsabilité de sa sœur. On a un accès premium à ses pensées les plus secrètes ainsi qu’à l’intégralité de ses émotions. Autant vous dire qu’on en prend plein les yeux et l’esprit.

J’ai vraiment trouvé cette lecture captivante. Suivre la vie de ces deux jeunes filles, assister à leur vie quotidienne et à leurs petites victoires, supporter la douleur et le poids de leur regret. Jean Hegland nous propose un florilège d’émotions ciselées, fortes et très nuancées qui ravira les lecteurs amateurs du genre. On navigue ainsi à vue entre espoir et désespoir, sans rien pouvoir y faire.

Parce qu’au-delà du côté survie, c’est un vrai récit d’apprentissage et de retour à la nature qui nous est proposé. Les personnages redécouvrent en effet les trésors de la nature et le retour à une vie plus simple. J’aime beaucoup cet aspect du récit.

Un film a été réalisé, basé sur ce roman. Mais vous étonnerai-je en vous disant que le matériau de base est bien meilleur ?

#Et sinon, durant le mois de juin…

  • j’ai suivi l’enquête d’un homme privé de sa mémoire avec Dérive sanglante ;
  • je me suis replongée dans l’univers Belle-Époque avec Mort sur le Nil (que j’ai enfin découvert) et Le vallon d’Agatha Christie ;
  • j’en ai appris plus sur la vie de l’homme inspirant qu’est Stephen Hawking dans Une brève histoire de ma vie ;
  • j’ai approfondi mon envie d’inclure du hygge dans ma vie avec Hygge de Louisa Thomsen Bets ;
  • j’ai découvert que Stephen King pouvait faire pire que Marche ou Crève question ambiance avec Misery.Oui, c’est bien possible.

Et vous, quelle est votre lecture du mois ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *