Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs vivants

Couverture Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants

Pour avoir passé trop de temps à proximité de l’Université de l’Invisible d’Ankh-Morpork, le chat Maurice et une bande de rats ont été changés : ils parlent, pensent, élaborent des concepts complexes. Accompagnés de Keith, ils parcourent la campagne, arnaquant les petites villes en simulant une invasion de rats dont Keith vient à bout en jouant de la flûte. Dans le village de Bad Igoince, ils rencontrent Malicia avec qui ils tentent d’échapper à un être maléfique, le roi des rats.

Retour sur une aventure pas comme les autres !

#Comment ce livre m’est-il tombé entre les mains ?

Comme beaucoup de titres au final… À la braderie ! En furetant parmi les stands, je l’ai trouvé. Et bien entendu, je l’ai acheté !

#Retour du plaisir de lire du Pratchett

J’ai été refroidie par ma lecture de mon dernier roman de Terry Pratchett, Allez les mages ! Du coup, j’ai attendu un peu avant de commencer cette lecture…

Mais je pense que lorsque je l’ai commencée, les astres devaient être alignés et j’ai eu le plaisir… de retrouver le plaisir de lire et de rire des histoires de l’auteurLe Fabuleux Maurice et ses rongeurs savantes est un roman dans le pur style de Pratchett.

L’humour est présent et de toujours aussi bonne qualité : situations, dialogues, personnages… tous sont écrits avec une plume pleine d’un humour intelligent et bien utilisé.

L’intrigue nous entraîne dans une réécriture du Joueur de flûte de Hamelin. Mais une réécriture qui nous montre l’envers du décor métier. Ses petits tracas, son code du Travail, tout ça… Comme quoi il ne suffit pas seulement de savoir jouer de la flûte magique ! Nooon, c’est beaucoup plus compliqué que ça, m’voyez. C’est pas drôle sinon.

Les situations dignes de Terry Pratchett s’enchaînent, toutes plus enlevées et fraîches les unes que les autres. Laisse-moi te dire que j’ai passé un excellent moment et que je n’ai pas vu le temps passer. Mais ce n’est que l’un des points forts de ce roman.

Parce qu’il y a les personnages ! Entre Malicia, la fille qui se prend pour une sorcière et croit vivre dans un roman, Keith, un jeune homme peu loquace et… les rats, il y a de quoi dire ! Mais ce sont ces derniers qui ont eu ma préférence, tu te doutes bien.

Les rats… il s’agit d’animaux… normaux qui ont évolué grâce à la magie*. Ils ont développé une conscience personnelle et de groupe, des croyances, une pensée et une société. J’ai adoré cette hardie compagnie moustachue et je me suis surprise à m’y attacher. Et c’est sans compter la guest-star, la Mort aux Rats !

Rassure-toi, les autres personnages étaient aussi intéressants, mais moins attachants.

*Ouais, on n’est pas très loin du « Ta gueule c’est magique ».

#En bref

J’ai vraiment adoré Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants. L’intrigue m’a fait passer un bon moment, les protagonistes sont à la hauteur de ce que j’attendais et ce texte m’a réconciliée avec le plaisir de lire Pratchett. Je pense d’ailleurs m’y remettre, et vite !

Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants.- Terry Pratchett.- Ed. Pocket.- Disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *